2016080409180627420_sbig

La rivière glisse et file vers la prairie,

Servant de miroir aux grands chênes,

Effleurant les fougères et le frêne,

Elle danse parée de sa robe fleurie,

 

La rivière ouvre son lit à la vie,

Jouant à cache cache avec l'ombre,

Volant les larmes des âmes repenties,

Elle danse et frissonne en robe sombre

 

Puis,elle offre ses courbes parfumées,

Parcourant les plaines embrumées,

Abreuvant les oiseaux blancs du soleil,

Elle danse et chante en robe vermeille.

 

Rachël